Au cours des dernières années, on a pris conscience de la capacité de la technologie numérique à contribuer à l’évolution de la société.

À ce titre, les responsables politiques ont commencé à travailler sur de nouvelles façons de gérer et de réglementer le monde numérique afin de le rendre plus sûr pour tous. trouvez bien plus d’indications sur ce endroit sur URL. Une nouvelle législation en la matière a récemment été adoptée en France, où une nouvelle loi sur la presse a été signée par le président Emmanuel Macron le 10 juillet.

A lire en complément : Quel est le meilleur plat d'accompagnement à servir avec les sushis ?

Les lois contenues dans ce document sont conçues pour garantir une plus grande responsabilité en ligne, avec des sanctions plus strictes pour ceux qui les enfreignent. Lisez la suite pour en savoir plus sur ce que signifient ces lois et pourquoi elles ont été mises en place.

. trouvez bien plus d’indications sur ce endroit sur Découvrir plus.

A voir aussi : 5 plats d'accompagnement parfaits pour le poisson et les frites !

.

Qu’est-ce qui est inclus dans la nouvelle loi sur la presse ?

– Protection des données – L’une des principales caractéristiques de la nouvelle loi sur la presse est la protection des données et des personnes qui les créent et les partagent. Cette protection est assurée par une modification de certaines parties de la loi française sur la protection des données, qui inclut désormais les médias. Il s’agit d’une nouveauté, car les médias n’étaient pas inclus dans la loi auparavant.

L’objectif est de protéger les données des personnes, notamment en ce qui concerne la durée de leur conservation, les personnes qui les détiennent et l’utilisation qui en est faite. – La loi prévoit également un nouveau « droit à l’effacement », ce qui signifie qu’il sera plus facile pour les personnes de faire supprimer leurs informations du web si elles le souhaitent. Cette loi est particulièrement importante dans le cas des mineurs qui voudraient retirer leurs photos d’internet.

– Protection des sources – La nouvelle loi sur la presse facilite également la protection des sources. Si une personne souhaite rester anonyme en ligne, il lui suffira désormais de prouver qu’elle a une raison légitime de le faire.

Auparavant, elle devait prouver qu’elle avait une raison réelle de rester anonyme, ainsi que fournir des preuves spéciales. – Responsabilité des plateformes en ligne – La nouvelle loi sur la presse comprend également des règles sur la responsabilité des plateformes en ligne.

En d’autres termes, si un contenu est publié sur un site de médias sociaux ou dans un billet de blog, la plateforme en sera tenue responsable s’il est illégal.

– Vie privée des journalistes – En plus de rendre les plateformes de médias sociaux et autres outils numériques plus sûrs pour le grand public, la nouvelle loi sur la presse permet également aux journalistes de faire leur travail en toute sécurité. Les plateformes en ligne seront désormais tenues de protéger les mots de passe des journalistes et de leur permettre de crypter leurs communications. En outre, les plateformes seront également tenues d’installer des outils permettant aux journalistes de protéger plus facilement leurs données.

Le Pass Culture

– Le Pass Culture – Cette loi vise à faciliter l’accès et le plaisir de la culture. Elle prévoit la création d’un nouveau  » pass culture  » qui permettra d’accéder à des événements culturels à prix réduit ou même gratuitement. Il permettra également aux personnes âgées de moins de 26 ans de visiter gratuitement les musées et autres institutions culturelles. – Nouvelles règles pour les théâtres – La loi prévoit également de nouvelles règles pour les théâtres. Dans certaines circonstances, les théâtres doivent désormais proposer des spectacles en français dans le cadre de leur répertoire. Cette mesure vise à faciliter l’accès aux événements culturels en français.

Autres changements dans la nouvelle loi sur la presse

– Un gouvernement ouvert – La nouvelle loi sur la presse comprend également une section qui encourage le gouvernement à publier davantage d’informations en ligne. L’objectif est de rendre le gouvernement plus transparent et de permettre au public d’accéder plus facilement à l’information. – Autorité de protection des données – Dans le cadre des efforts visant à protéger les données, la nouvelle loi sur la presse prévoit également la création d’une nouvelle autorité de protection des données. L’objectif est de s’assurer que les données des personnes sont correctement protégées et que ces nouvelles lois sont respectées. – Allégements fiscaux pour les entreprises numériques – Afin d’encourager la croissance du secteur numérique, la nouvelle loi sur la presse prévoit également de nouveaux allégements fiscaux pour les entreprises numériques. Cette mesure vise à inciter davantage les entreprises numériques à se développer en France.

Pourquoi cette loi a-t-elle été adoptée ?

– Les lois actuelles en France sont dépassées et ne reflètent pas les réalités du monde numérique. En conséquence, un certain nombre de problèmes sont apparus dans l’espace en ligne. – Il y a eu de nombreux cas de fausses nouvelles circulant en ligne, ainsi que des discours de haine. Dans certains cas, les personnes qui créent et partagent ce contenu ont pu éviter d’être punies en raison de la manière dont les lois sont actuellement rédigées. La nouvelle loi sur la presse devrait permettre de résoudre ces problèmes en offrant une plus grande protection aux personnes et à leurs données en ligne, ainsi que des sanctions plus strictes en cas de violation. – En outre, la nouvelle loi sur la presse prévoit une révision des règles relatives à la diffamation. Dans le passé, la diffamation était une infraction pénale pouvant entraîner plusieurs années de prison. Dans la nouvelle loi, la diffamation a été rétrogradée au rang de délit civil, ce qui constitue une accusation moins grave.

Qu’est-ce que cela signifie pour les blogueurs et autres influenceurs numériques ?

– Il est important de noter que la nouvelle loi sur la presse ne s’applique qu’aux médias traditionnels, c’est-à-dire aux sites web, aux stations de radio et aux chaînes de télévision. Elle ne s’applique pas aux personnes qui créent et partagent du contenu en utilisant des blogs ou des sites de médias sociaux, tels qu’Instagram ou Facebook. – Toutefois, il est important de noter que ces lois prévoient certaines exceptions aux règles générales. Par exemple, les règles relatives à la vie privée des journalistes ne s’appliquent qu’aux grandes plateformes numériques. Les plateformes plus petites, comme les blogs, ne sont pas tenues de suivre ces règles. – En outre, l’autorité de protection des données ne s’applique qu’aux grandes plateformes numériques, telles que Google ou Facebook. Là encore, les sites plus petits ne sont pas tenus de suivre ces règles. – Ainsi, la nouvelle loi sur la presse ne s’applique pas à la grande majorité des personnes qui partagent leurs opinions et leurs idées en ligne. Elle ne s’applique qu’aux personnes qui créent du contenu en utilisant des plateformes plus traditionnelles, comme la radio et la télévision.

Pour emporter

– Les citoyens français sont connus pour être des amoureux de la culture. Aujourd’hui, avec l’avènement du monde numérique, ils sont également devenus des amateurs de contenus en ligne. – On estime que 90 % des Français consomment des contenus en ligne, notamment sur les médias sociaux. Cette nouvelle loi sur la presse est conçue pour s’assurer que ce monde numérique reste sûr et accessible à tous.