Quand les boutiques décident de proposer des produits à base ou contenant de CBD dans les rues de France, on constate l’apparition de plusieurs problématiques. Si on jette un coup d’œil sur l’actualité à propos du CBD, on constate que le sujet est à controverse. En effet, ce produit est commercialisé sur le marché français, sa vente implique de nombreuses conditions. Des conditions qui évoluent et changent de façon imprévisible.

Dans cet article, nous allons surtout vous informer sur deux points : le CBD impacte-t-il la façon de conduire du consommateur mais aussi est-ce qu’il impacte les capacités cognitives.

Avez-vous vu cela : Aloe Vera : Soin de tous les maux

Les effets du CBD sur l’organisme

Source image : Pixabay

De nos jours, si on vous contrôle en voiture et que vous aviez consommé du CBD, on peut vous sanctionner et vous coller une amande. Si on vous fait passer un test salivaire, on contrôlera la quantité de THC qui est présent dans votre salive et pourrait être détecté si vous avez consommé une dose importante de CBD. Vous ne risquez rien si votre taux en THC est inférieur à 0.2%.

Si l’on jette un œil sur des articles à ce sujet comme ceux proposés sur magazine-economie.fr, les avis sont homogènes voire unanimes sur l’idée qu’il est préférable de ne pas conduire après avoir pris du CBD puisque ce produit aurait des effets provoquant des vertiges, fatigues et même des changements d’humeur. Des études ont démontré que ce produit agit sur le cerveau puisqu’il augmente le niveau d’anandamide et de GABA dans nos neurotransmetteurs.

Cela peut vous intéresser : Aloe Vera : Soin de tous les maux

Le CBD n’impacte pas les capacités cognitives et la conduite

Les études sur lesquelles notre article se base s’accordent à dire que non, la consommation de CBD n’altère pas la conduite, mais non plus les capacités cognitives du consommateur. 17 participants ont mené cette étude en Australie. On a procédé de manière à tester des consommateurs sous différentes doses en fonction de leur habitude.  

Sous différents états, les participants ont été évalués par leurs capacités à conduire, les évaluations sont précisément concentrées sur des points-clés de manière rigoureuse de la part des chercheurs :

  • La capacité à maintenir la distance règlementaire avec les véhicules aux alentours
  • La capacité de contrôle de la voiture dans les routes accidentées en zones rurales
  • La capacité à contrôler le véhicule à grande vitesse sur autoroute

L’étude s’est accordée à dire que les effets de ce produit ou le CBD sur la manière de conduite et les capacités cognitives du consommateur sont nuls. Mais il ne faut pas foncer tête baissée et prendre un peu de recul : on n’a pas encore de résultats fiables sur les réactions que peuvent avoir la prise de CBD avec d’autres médicaments. Mais on est d’accord sur un point, consommé seul, ce produit n’handicape pas le consommateur sur la conduite.

En bref, le CBD peut être vu comme une drogue, on connait ses effets sur notre organisme. Mais on est d’accord et c’est prouvé par des études que cette substance n’a pas d’effet sur la conduite mais non plus sur les capacités cognitives du consommateur.

 

Source image à la une : Pixabay