Parmi les différents accessoires de guitare qui permettent de varier les pratiques et de faire preuve d’un maximum de polyvalence, on trouve les onglets doigts. Très concrètement, ils sont pensés pour que vous puissiez simplement pincer chaque corde de manière individuelle, dans l’optique de réussir le « Finger picking », une technique réputée plutôt difficile. Afin de bien mobiliser ces petits objets, voici quelques conseils utiles à connaître pour les débutants.

Choisir ses onglets

Il existe différentes tailles d’onglets doigts, souvent classées ainsi : « S » pour les petits, « M » pour les moyens, « L » pour les grands. Si vous ne savez pas lesquels prendre, allez dans un magasin spécialisé afin de tous les essayer et de sélectionner ceux qui vous conviennent le mieux.

A lire également :

Ensuite, vous pourrez constater qu’il existe des modèles fabriqués avec différents matériaux. Si vous souhaitez obtenir un son assez fort, il est préférable de miser sur le métal. Les solutions en plastique pourront également vous intéresser si vous désirez un maximum de précision, mais elles seront moins durables que leurs concurrentes. 

Pour les débutants, on recommande de privilégier les onglets fins, parce qu’ils sont moins lourds à porter. De plus, ce choix permet d’utiliser un accessoire plus flexible, ce qui rend également le jeu plus aisé. Les alternatives épaisses restent utiles, pour tous les musiciens qui souhaitent un jeu rapide et un son puissant.

A lire en complément :

Apprendre à bien placer les onglets doigts sur la main

Avant même de comprendre comment utiliser les onglets pour le fingerpicking, apprenez à les mettre correctement sur votre main. L’onglet pouce doit être bien serré sur le pouce droit (pour les droitiers), tout en étant orienté de manière à ce que la partie prévue pour pincer les cordes soit dirigée vers elles. L’onglet doigts, quant à lui, se place sur l’index droit. Le second onglet doigts va sur le majeur droit.

D’une manière générale, il faut savoir que la bague doit vous serrer suffisamment pour ne pas glisser. Cependant, elle ne doit pas non plus générer d’inconfort, car elle doit vous permettre d’avoir une mobilité totale sur les cordes. Au niveau de la pointe servant à jouer, vous devez faire le nécessaire pour qu’elle soit parallèle à la corde, en position pour jouer avec un maximum d’aisance.

Éviter les bruits parasites avec les onglets doigts

Le bruit généré par le contact entre vos onglets et les cordes diffère naturellement de celui que vous provoquez quand vous travaillez à la main. Parfois, les musiciens déplorent des sons parasites, qui ressemblent à des bruits de raclage et qui empêchent d’aboutir sur le résultat souhaité.

Afin d’éviter ce phénomène, vous pouvez chauffer et reformer vos onglets en plastique de temps en temps. Pour cela, il suffit de les tremper quelques secondes dans une eau bouillante, avant de tordre doucement le bord tant qu’ils sont encore chauds.

Avec les onglets en métal, ces bruits indésirables sont plus difficiles à combattre. Vous pouvez toutefois les limiter en veillant à nettoyer l’onglet régulièrement et en vous assurant que les cordes de votre guitare ont également été nettoyées récemment.

Apprendre le picking avec ou sans onglets guitare

Le picking est souvent redouté par les guitaristes débutants, car il s’agit d’une pratique qui nécessite un vrai savoir-faire. Si vous souhaitez maîtriser cette variante, il peut être pertinent de prendre des cours de guitare et de faire part de vos souhaits à votre professeur.

Vous pourrez apprendre le picking simplement avec les doigts, ou vous familiariser avec l’utilisation des onglets. Il est intéressant d’essayer les deux alternatives, et même de les maîtriser, car chacune d’entre elles possède ses avantages et ses inconvénients.

 

Source de l’image piqsels.com