Refaire sa décoration n’est pas une chose facile, encore moins adopté un style hors du commun. Auparavant, la tendance penchait vers la sur consommation « plus il y en a mieux c’est », sauf que cela a changé aujourd’hui. Le mot d’ordre actuel est « less is more », ce principe se nomme le minimalisme. Cet aspect de la décoration a vu le jour au cours des années 60 aux États-Unis et ne cesse de faire fureur jusqu’à ce jour. Pour le respecter, certaines prescriptions sont à suivre.

Règle n° 1 : A bat le superflu

Il ne faut pas oublier que le principal objectif du minimalisme c’est de se désencombrer du trop. Préférez le rangement de tous vos matériaux : comme les ustensiles de cuisine, les plaids dans le séjour ou encore vos produits de beauté dans la salle de bain. Ne gardez sur les comptoirs et les tables que quelques biens choisis minutieusement et utiles.

Règle n° 2 : Opter pour la qualité

Cette seconde ligne directrice découle de la première norme, investir dans des meubles de valeur au lieu d’amasser des ornements bon marché. Assurément, installer un grand dressing en bois massif donne toujours bonne mine à la pièce, que plusieurs armoires menues.

Règle n° 3 : Privilégier les couleurs neutres

Style minimaliste rime avec classe et simplicité, rien de mieux que les couleurs : blanc, gris et noir pour épouser l’élégance. Le blanc, à lui seul, attire la lumière naturelle et la laisse voyager dans la pièce, ajouter une touche de gris ou noir pour mettre en exergue les formes et les reliefs. Évidemment, vous pouvez apposer de la couleur afin d’éviter le monochrome, mais attention à ne pas déséquilibrer le tout.

Règle n° 4 : Optimiser chaque espace

Nombreux sont ceux qui pensent que le minimalisme ne va qu’aux grands espaces. Au contraire, il épouse facilement les studios et les petits condos, à condition de bien choisir l’ameublement. Favorisez chaque recoin pour en faire un lieu de rangement, comme les niches ou les placards en hauteur. Force est de constater que les bureaux suspendus matérialisent le style minimaliste par excellence.

Règle n° 5 : Bien choisir la matière

Vous l’aurez compris, pour adopter ce mode de vie dans les règles de l’art, jeter son dévolu sur n’importe quelle décoration est prohibée, il faut le sélectionner consciencieusement. Nous préconisons les matières organiques pour bien embrasser ce style, telles que le bois à l’état sauvage ou les pièces en fibres naturelles. Oubliez le satin et le nylon, désormais ce sont les tissus comme le coton, le jute ou encore le raphia qui conquièrent les cœurs. Ne vous étonnez pas de voir un tapis en sisal au beau milieu d’une vitrine, il confère un côté vintage et ramène la nature à la maison.

Règle n° 6 : De la verdure au premier rang

Pour mettre votre intérieur en avant et faire ressortir l’élégance, rien de mieux qu’une plante verte bien vivante. Toutefois, la verdure doit être esthétique, d’ampleur moyenne et de préférence dans un pot. Pour rallier l’exotisme à la beauté, nous préconisons un petit palmier bien taillé.